La Composition Architecturale: Composition spatiale par la superposition et la juxtaposition - Journal3

Journal3

Journal de l'atelier d'architecture, de l'art et du design.

Post Top Ad

Cherchez encore dans notre site

La Composition Architecturale: Composition spatiale par la superposition et la juxtaposition

Share This

Composition spatiale par la superposition et la juxtaposition d’éléments géométriques simples (Rectangles et carrés)

1 ère étape :

Composition plane suivant un ordre géométrique bien déterminé et assez simple (qui pourrait être dans la réalité une plate-forme ou bien le plan masse).

La récurrence de l’unité (α / β) et la superposition des rectangles nous ont conférés un tout cohérent et équilibré. L’harmonie est créée par la transition graduelle entre les surfaces (1, 2, 3) : —de la plus petite à la plus grande— (α .β)/4 ► 2(α .β)/3 ► (α .β). L’utilisation de la trame pourrait s’avérer très utile dans ce genre d’exercice.


2 ème étape :

Création du deuxième plan horizontal définissant notre espace simple mais complexe (hachuré de trois différentes sortes dans la figure ci-dessus).

On reprend le même ordre géométrique en y introduisant des changements subtils. Exemple : on retrouve l’unité (α), dans le sens vertical, dans les deux éléments qui vont porter la dalle.

On le retrouve aussi dans ce qui pourrait être un garde-corps.

3 ème étape :

En composant judicieusement avec les éléments verticaux (les murs ; les cloisons ; les ouvertures et les différences de niveaux) le résultat pourrait être un —assez suggestif— espace complexe et riche qui, en apparence est simple.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez laisser ici votre commentaire, sinon vous pouvez poster dans notre page facebook: http://www.facebook.com/journal3.net

Post Bottom Ad

Pages